Favoris (Veuillez vous connecter)

La gratuité des musées et des monuments côté publics. Représentations, projets d'usage et comportements des publics


Documentation Française - coll. Questions de culture (DEPS)
Décembre 2006 - 400 pages - 30.00€ (papier)
ISBN : 2-11-006330-0

Le développement de la gratuité dans les musées, phénomène paradoxal dans un monde concurrentiel, marque en fait l'apparition de stratégies où la gratuité sert les objectifs d'accessibilité et de promotion de ces institutions. Que pensent les publics de la gratuité ? Quelles représentations en ont-ils et comment celles-ci sont-elles reliées à leurs projets d'usage et de fréquentation des musées et des monuments ?
Le Département des études, de la prospective et des statistiques a confié à une équipe de cinq chercheurs (Anne Gombault, Christine Petr, Dominique Bourgeon-Renault, Marianne Le Gall-Ely, Caroline Urbain) la réalisation de la première étude approfondie sur le sujet. Pendant deux ans, en 2002 et 2003, ils ont produit des données et des analyses croisées portant sur tout le territoire national. Les résultats remettent en cause bien des idées reçues sur la gratuité, tout en soulignant la diversité des publics potentiels et la complexité de leur implication dans la démarche que représente “la visite au musée”.?
Quatre résultats importants se dégagent de cette recherche :
– pour les publics, la gratuité est secondaire dans la construction et la réalisation d'un projet de visite, mais n'est toutefois pas neutre. Elle permet, en effet, de faire penser aux musées et aux monuments, améliore l'accessibilité objective et symbolique de l'offre des musées et des monuments, change le processus de décision de visite qui apparaît plus simple, moins coûteux, et fondé sur l'essai et l'exploration en termes d'expérience ;
– des musées et des monuments sont vus par les publics comme des biens communs culturels dans un système marchand, que la gratuité vient interroger ;
– les représentations que les publics ont de ces lieux s'inscrivent dans quatre univers de référence : un univers “sacré”, dans lequel la gratuité, considérée comme naturelle, est un principe qui fait débat ; un univers “patrimonial” dans lequel la gratuité, très controversée, y apparaît comme un idéal impossible ; un univers “de loisirs”, où la gratuité est considérée comme une opportunité ; un univers “étrange”, enfin, dans lequel la gratuité ne fait pas sens, faute d'intérêt pour les musées et monuments ;
– la visite gratuite des musées et des monuments peut permettre un apprentissage de leur visite, ainsi que l'appropriation de la mesure de gratuité.

En vente chez votre libraire  En vente sur Amazon.fr 

Liens et Tags

Suggestions bibliographiques, sur le même thème

Commentaires

Pour apporter un commentaire, vous devez être connecté(e) à votre compte utilisateur.

Mon compte utilisateur

Vous n'êtes pas connecté
Veuillez cliquer ici pour vous identifier ou créer votre compte (gratuit)

Restez informé(e)

Chaque lundi recevez la Semaine d'Espaces : les nouveautés de la librairie, les offres d'emploi et de stage, les marchés publics, l'agenda du mois...
En indiquant votre adresse mail ci-dessus, vous consentez à recevoir chaque semaine notre newsletter.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en modifiant vos paramètres sur votre compte et à travers les liens de désinscription.

ABONNEZ-VOUS à la revue ESPACES !
INCLUS : l'accès quasi illimité à l'ensemble de la BASE DE DONNÉES (4 700 articles, cahiers et dossiers thématiques en PDF..)

Ma navigation