Favoris (Veuillez vous connecter)

[ARTICLE] Quand la langue de Molière pénalise Erasmus…

Présentation. Les jeunes Britanniques, même quand ils étudient le tourisme, ne parlent pas français et… ne peuvent donc participer au programme Erasmus vers la France. Le “principe de réciprocité” n'étant pas respecté, on peut craindre que les universités britanniques n'accueillent plus les jeunes Français, et notamment ceux étudiant le tourisme. Ce qui serait fort dommage.

Liens et Tags

Suggestions d'articles, sur le même thème

Commentaires

Pour apporter un commentaire, vous devez être connecté(e) à votre compte utilisateur.

Mon compte utilisateur

Vous n'êtes pas connecté
Veuillez cliquer ici pour vous identifier ou créer votre compte (gratuit)

Restez informé(e)

Chaque lundi recevez la Semaine d'Espaces : les nouveautés de la librairie, les offres d'emploi et de stage, les marchés publics, l'agenda du mois...
En indiquant votre adresse mail ci-dessus, vous consentez à recevoir chaque semaine notre newsletter.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en modifiant vos paramètres sur votre compte et à travers les liens de désinscription.

ABONNEZ-VOUS à la revue ESPACES !
INCLUS : l'accès quasi illimité à l'ensemble de la BASE DE DONNÉES (4 700 articles, cahiers et dossiers thématiques en PDF..)

Ma navigation