Le sport entre public et privé : frontières et porosités



Avril 2009 - 278 pages - 28.00€ (papier)
ISBN : 978-2-296-08093-5

Prolongeant les exposés et les débats du IIIe congrès international de la Société de sociologie du sport de langue française sur le thème "Le sport : entre intérêts publics et appropriations privées" (Nantes, octobre 2005), cet ouvrage rassemble les contributions de sociologues francophones qui se sont attachés à éclairer la complexité croissante des interactions entre secteur public et secteur privé en matière de conception, de gestion et d'organisation des pratiques sportives.
Dans le domaine du sport, les notions de public et de privé ne recouvrent pas nécessairement des sphères d'activités exclusives et strictement extérieures l'une à l'autre. La frontière entre public et privé, en effet, y est une réalité fluctuante, marquée par une forte porosité, avec laquelle les acteurs institutionnels du sport peuvent agir selon des combinaisons souvent insoupçonnées. Ainsi, pour la sociologie du sport, public et privé sont toujours des expressions à manier avec prudence, notamment en France, où la pratique sportive est censée incarner tout un ensemble de valeurs positives à la condition de rester du côté de l'État et non du marché, du service public et non des intérêts particuliers, de la gratuité et non du profit, de la formation du citoyen et non de la compétition à tout prix, etc.
À partir de recherches empiriques et d'études ciblées, l'ouvrage se propose de contribuer sur le cas du sport aux actuels débats théoriques qui visent à éclairer soit les transformations de l'État et des services publics, soit l'extension des dynamiques marchandes portées par le “nouvel esprit du capitalisme”. Il ambitionne aussi de fournir des clés renouvelées de compréhension concernant la place et le rôle du sport dans la société française et européenne du début du XXIe siècle.

Au sommaire

1. Les cadres moraux des pratiques sportives
– Les “romanciers anthropologues de la race humaine” : l'invention de la médecine de l'exercice corporel sous la IIIe République (Baptiste Viaud)
– Race, sport et politique : Siki, j'accuse ! Débat autour de la définition de l'intérêt général (1922-1923) (Thimothée Jobert)
– Mission de service public-marchandisation des activités : le cas des sports nature en Corse (Ludovic Martel et Jean-Paul Clément)
– Le métier de cycliste professionnel : les contraintes de la “rémunération” (Sébastien Buisine)
– La pêche sportive. Pratiques nouvelles et conflits sur les usages de la nature (Frédéric Roux)

2. Frontières d'itinéraires de “sportifs”
– La formation des cyclistes de haut niveau : redéfinition des frontières public/privé (Nicolas Lefevre)
– Sociabilité et vocation sportive. Des apprentis footballeurs parmi leurs pairs lycéens (Julien Bertrand)
– Carrières de trapézistes : du sportif à l'artiste (Magali Sizorn et Betty Lefevre)
– Peines de prison : un temps mort ? L'exemple des carrières sportives de détenus (Laurent Gras)

3. Le champ des possibles associatifs
– La mise sous tutelle publique d'intérêts privés : le cas de la planche à voile (Arnaud Sebileau)
– L'aménagement d'un espace sportif : action publique et intérêts particuliers (Nadine Haschar-Noé, Yves Morales et Marc Rivière)
– L'innovation associative et le service public du sport. Entre intérêts partagés et intérêt général (Jean-Paul Callède)
– La “localisation” des joueurs étrangers. Les cas du basket-ball et du rugby à XV professionnels à Pau (Vincent Charlot)

4. Une lecture internationale du modèle français
– La régulation sportive européenne. Entre maintien de l'intérêt public, du public, du sport et conciliation des intérêts commerciaux (Alexandre Husting)
– Une stratégie de comparaison internationale des sports professionnels : hockey, canadien vs. football français (Serge Piche et Pascal Chantelat)
– Les femmes dirigeantes sportives au Maroc : modes de socialisation, conditions d'accès et rapports aux fonctions exercées (Christine Mennesson et Zahra Pillas)
Postface
– Privé/public : catégories pratiques ou catégories d'analyse ? Quelques interrogations autour d'une évidence politique appliquée à l'espace des sports (Jean-Michel Faure et Charles Suaud)

Revue 363 - Novembre - Décembre 2021

Tous les deux mois, recevez l'édition papier de la revue Espaces, livrée directement chez vous.

Contactez Jean-Baptiste Tréboul par mail ou
par téléphone 01 43 27 55 90

S'abonner à la revue Espaces

Pourquoi s'abonner ?
  • - Recevez six numéros de la revue par an (édition papier 130 p.), composée de deux grands dossiers et plusieurs rubriques (marché, géopolitique, rencontre, recherche).
  • - Consultez et partager les dernières revues au format PDF (en téléchargement dès la sortie de la revue papier).
  • - Télécharger les hors-séries (8 par an) et les articles de la nouvelle revue #Théma, en plus de la revue bimestrielle (plus de 30 articles par an).
  • - Accédez à l'intégralité de la base de données éditoriale de la revue Espaces pour vous et vos collaborateurs (6200 articles et dossiers en PDF à télécharger).
S'abonner

S'inscrire à la newsletter

Trois fois par semaine, recevez la newsletter d'Espaces et faites le point sur les actualités du secteur, les dernières analyses et tendances à connaître, les offres d'emploi et de stage à ne pas manquer, les annonces de marchés publics à consulter…

S'inscrire

Publier une annonce de marchés publics

Le site Marché Espaces publie 150 annonces par an de marché public depuis plus de 10 ans.

Publier

Publier une offre d'emploi

Le site Emploi Espaces est le premier site de publication d'annonces d'offres d'emploi spécialisées tourisme.

Publier

Rester connecté

LinkedIn
Twitter

Publier un article

Vous souhaitez devenir auteur, publier un article dans la revue Espaces, apporter une contribution ?

Contactez Jean-Baptiste Tréboul par mail ou par
téléphone 01 43 27 55 90

Besoin d'aide ?

En cas de difficulté, de question, n'hésitez pas à contacter Christophe.

Envoyer un mail à Christophe