Favoris (Veuillez vous connecter)

[ARTICLE] Délégation de service public et sociétés d'économie mixte locales. Aspects juridiques

Présentation. De nombreux équipements publics, dont de nombreuses installations touristiques et de loisirs, sont aujourd'hui gérés dans le cadre de contrats de délégation de service public. Le développement de ce mode contractuel de financement et de gestion des services publics est étroitement lié à ses avantages : mode de gestion souple, transfert à un tiers du financement des premiers investissements et/ou des risques d'exploitation, prise en compte du savoir-faire d'un opérateur privé… Ces avantages sont d'autant plus prégnants que le délégataire est une société d'économie mixte locale (SEML). En effet, la SEML présente, sous bien des aspects, et pour la personne publique délégante, les caractéristiques du délégataire “idoine”, c'est-à-dire celui qui est à même de faire coexister la logique économique inhérente à une gestion privée avec les impératifs de l'intérêt général.
Pour autant, l'attribution d'une délégation de service public à une SEML nécessite de prendre certaines précautions, lesquelles résident essentiellement dans le respect préalable des règles de publicité et de mise en concurrence, et de son corollaire, le principe d'égalité de traitement des candidats.

Auteur(s) (à la date de publication). Xavier Mouriesse Docteur en droit, spécialiste en droit public, avocat au barreau de Nantes, Cabinet d'avocats Caradeux Consultants

Liens et Tags

Suggestions d'articles, sur le même thème

Commentaires

Pour apporter un commentaire, vous devez être connecté(e) à votre compte utilisateur.

Mon compte utilisateur

Vous n'êtes pas connecté
Veuillez cliquer ici pour vous identifier ou créer votre compte (gratuit)

Restez informé(e)

Chaque lundi recevez la Semaine d'Espaces : les nouveautés de la librairie, les offres d'emploi et de stage, les marchés publics, l'agenda du mois...
En indiquant votre adresse mail ci-dessus, vous consentez à recevoir chaque semaine notre newsletter.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en modifiant vos paramètres sur votre compte et à travers les liens de désinscription.

ABONNEZ-VOUS à la revue ESPACES !
INCLUS : l'accès quasi illimité à l'ensemble de la BASE DE DONNÉES (4 700 articles, cahiers et dossiers thématiques en PDF..)

Ma navigation