Favoris (Veuillez vous connecter)

La fabrique du musée de sciences et sociétés


Documentation Française - coll. Musées-monde
Janvier 2011 - 208 pages - 32.00€ (papier)
ISBN : 978-2-11-007806-3

À la lumière des expériences du musée des Confluences de Lyon, mais aussi des évolutions d'autres musées européens, cet ouvrage propose une réflexion sur l'émergence du genre "sciences et sociétés".
Les expositions de ces musées sont confrontées à de nombreux paradoxes et à des tensions : faire cohabiter ensemble plusieurs discours sur le monde, notamment sciences "dures" et sciences humaines, rendre compte du vivant par des objets ayant vécu, traduire le dynamisme par des productions stables... Muséologues, concepteurs, conservateurs, scénographes et chercheurs témoignent des différentes modalités d'écriture de ces projets novateurs et des mécanismes de leur réception. Si le musée veut rester pertinent, il doit composer avec ces paradoxes et avec sa propre métamorphose, en intégrant le doute et la mise en débat au cœur de ses expositions.
Cet ouvrage est issu des journées d'études organisées les 26 et 27 novembre 2008 à l'Hôtel du département du Rhône, à Lyon, à l'initiative du musée des Confluences.

Au sommaire

1. Métamorphoses
– La muséologie du point de vue (Jacques Hainard)
– De la conscience des sciences à l'enrichissement des âmes : du musée de science au musée de sciences et sociétés (Serge Chaumier)
– Recompositions muséales et scientifiques : le musée-projet, l'exposition-musée (Joëlle Le Marec)
– La place des questions sensibles dans les expositions de sciences et sociétés (Pauline Grison et Daniel Jacobi)
– Quand le développement durable s'invite dans les musées de sciences et sociétés : un regard franco-québécois (Aude Porcedda et Johanne Landry)

2. Écritures
– François Schuiten, une rencontre en images (Hervé Groscarret et Mélanie Roustan)
– L'écriture de l'exposition D'où venons-nous ? du musée des Confluences (Christian Sermet)
– Frontières, ou la mise en œuvre d'une expérience pluridisciplinaire au musée des Confluences (Hervé Groscarret)
– La co-écriture au musée (Jean-Claude Duclos)
– Le jeu du tandem : expographe/scénographe au musée d'Ethnographie de Neuchâtel (Marc-Olivier Gonseth)
– Pour qui conçoit-on une exposition ? (Martine Thomas-Bourgneuf)
– Attentes des publics et conception des expositions de société à la Cité des sciences (Aymard de Mengin et Pierre Duconseille)

3. Réceptions
– L'exposition de sciences et société : de l'adhésion à la critique, quelques postures de publics (Nathalie Candito)
– Enquêtes sur les publics de sciences et sociétés : perspectives sur le rôle du sociologue (Olivier Moeschler et Olivier Thévenin)
– Comment écrivent les critiques d'expositions de sciences et sociétés (Marie-Sylvie Poli).

Auteur(s) (à la date de publication). Michel Côté a été directeur du Musée des Confluences (Lyon). Depuis 2010, il est directeur général du musée de la Civilisation à Québec.

En vente chez votre libraire  En vente sur Eyrolles.com  En vente sur Amazon.fr 

Liens et Tags

Suggestions bibliographiques, sur le même thème

Commentaires

Pour apporter un commentaire, vous devez être connecté(e) à votre compte utilisateur.

Mon compte utilisateur

Vous n'êtes pas connecté
Veuillez cliquer ici pour vous identifier ou créer votre compte (gratuit)

Restez informé(e)

Chaque lundi recevez la Semaine d'Espaces : les nouveautés de la librairie, les offres d'emploi et de stage, les marchés publics, l'agenda du mois...
En indiquant votre adresse mail ci-dessus, vous consentez à recevoir chaque semaine notre newsletter.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en modifiant vos paramètres sur votre compte et à travers les liens de désinscription.

ABONNEZ-VOUS à la revue ESPACES !
INCLUS : l'accès quasi illimité à l'ensemble de la BASE DE DONNÉES (4 700 articles, cahiers et dossiers thématiques en PDF..)

Ma navigation