Favoris (Veuillez vous connecter)

L'évolution des pratiques sociales des comités d'entreprise en matière de vacances

Fin 2012, le Conseil national du tourisme a choisi de mettre à jour et de publier ici à titre de référence le rapport de 2004 réalisé par Michel Leroy, disparu avant sa plus large diffusion, sur « Les impacts de comités d'entreprise sur l'économie touristique ». Tout en rendant hommage à ce premier travail par sa publication, il a rajouté dans une note un état des lieux actualisé de l' action des CE , en présentant leurs évolutions en matière de patrimoine, d'aide au départ et la politique voyage, ainsi que l'évolution des attentes et des besoins des salariés.

Les comités d'entreprise – CE - et organismes assimilés comités d'action sociale et comités des œuvres sociales – CAS et COS- apportent en effet une contribution importante au secteur du tourisme au travers des relations nouées pour la gestion des activités sociales et culturelles dont ils sont chargés depuis 1945. Partenaires des Tours opérateurs; de voyagistes, d'associations de tourisme social, de l'Agence nationale pour les chèques vacances (ANCV) , des collectivités territoriales et de fédération d'Inter-CE ou encore d'associations de coordination de leurs activités vacances, les CE engagent une dépense de l'ordre de 7,8Md€ par an en y incluant la participation des salariés. Ils jouent, aussi, un rôle non négligeable comme facteur de cohésion sociale et d'amortisseur de crise. Acteurs incontournables, les CE permettent, ainsi, à 11 millions de salariés (ouvrants droit et retraités) et 20 à 30 millions d'ayants droit (en y intégrant la famille) de partir en vacances ou de bénéficier à l'année d'une activité de loisirs.

Pour traiter de « L'évolution des pratiques sociales des comités d'entreprise en matière de vacances « le Conseil national du tourisme a procédé à l'audition d'un large panel de responsables économiques et sociaux : près d'une trentaines de comités d'entreprise ou assimilés dans les secteurs de la culture, de l'industrie, des services et de la santé, ainsi que des Tours opérateurs, des responsables d'organismes de coopération et de mutualisation de leur parc immobilier. Des intervenants issus du secteur de l'économie sociale et des sociologues ont été sollicités pour éclairer ce sujet et tenter d'éluder les changements de comportement des salariés.

Ces auditions ont donc débouché sur la note d'orientation générale du Conseil national du tourisme complémentaire au rapport Leroy, proposant une série d'objectifs se déclinant en quatorze propositions constructives.

Auteur(s) (à la date de publication). M. Michel LEROY est Délégué de l'Association Nationale de Coordination des comités d'entreprise, associations de tourisme social et autres collectivités-Tourisme et Travail (ANCAV-TT)

Format papier épuisé  

Liens et Tags

Commentaires

Pour apporter un commentaire, vous devez être connecté(e) à votre compte utilisateur.

Mon compte utilisateur

Vous n'êtes pas connecté
Veuillez cliquer ici pour vous identifier ou créer votre compte (gratuit)

Restez informé(e)

Chaque lundi recevez la Semaine d'Espaces : les nouveautés de la librairie, les offres d'emploi et de stage, les marchés publics, l'agenda du mois...
En indiquant votre adresse mail ci-dessus, vous consentez à recevoir chaque semaine notre newsletter.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en modifiant vos paramètres sur votre compte et à travers les liens de désinscription.

ABONNEZ-VOUS à la revue ESPACES !
INCLUS : l'accès quasi illimité à l'ensemble de la BASE DE DONNÉES (4 700 articles, cahiers et dossiers thématiques en PDF..)

Ma navigation