Favoris (Veuillez vous connecter)

Identité, tourisme et interculturalité au Groenland


Harmattan (L') - coll. Tourismes et sociétés
Février 2014 - 390 pages - 38.50€ (papier)
ISBN : 978-2-343-02318-2

Dans cet ouvrage, l'interculturalité entre hôtes et touristes a été étudiée à Ittoqqortoormiit lorsque les chasseurs deviennent guides et lorsque deux populations distinctes, les chasseurs inuit et les touristes occidentaux, se rencontrent. Le peuple inuit, à travers le tourisme, cherche à promouvoir sa culture et ses valeurs identitaires. Mais que devient l'identité lors d'une telle rencontre ? Quelles images sont véhiculées ? Et que retient-on de l'Autre après un voyage en Arctique ?
Dans le contexte mondial actuel, les sociétés se côtoient, échangent et communiquent quotidiennement. Elles créent des relations inte rculturelles qu'il est intéressant d'interroger dans une perspective ethnologique. Le tourisme, lui, renvoie à un monde où les relations interculturelles sont fréquentes voire inévitables. Il est un formidable indicateur du regard qu'une culture porte sur une autre, indicateur aussi de ce que l'interculturalité modifie pour les uns et les autres.
Dans cet ouvrage, l'interculturalité entre hôtes et touristes a été étudiée à Ittoqqortoormiit, petite ville de la côte nord-est du Groenland. Sous ces hautes latitudes vit une communauté de chasseurs où tradition et modernité tentent de trouver un équilibre. Pour les Groenlandais d'Ittoqqortoormiit, la chasse participe activement à la construction et au maintien de leur identité inuit. Mais la chasse n'est plus une activité économique suffisante et la population s'est ouverte au tourisme.
La question de l'interculturalité à Ittoqqortoormiit se pose quand les chasseurs deviennent guides et lorsque deux populations distinctes, les chasseurs inuit et les touristes occidentaux, se rencontrent. Cet ouvrage revient sur les mécanismes de la rencontre entre affirmation identitaire et choc des cultures, entre imaginaire polaire et stratégie de résistance. Et l'on se rend compte que l'authenticité recherchée par les visiteurs ne correspond pas toujours à l'authenticité proposée par les visités.
Le peuple inuit, à travers le tourisme, souhaite promouvoir sa culture et ses valeurs identitaires. Mais que devient l'identité lors d'une telle rencontre ? Quelles images sont véhiculées ? Et que retient-on de l'Autre après un voyage en Arctique ?

Auteur(s) (à la date de publication). Aude Créquy est docteur en ethnologie de l'Université de Strasbourg. Elle est membre du GDR 3062 «Mutations polaires : sociétés et environnement».

Liens et Tags

Suggestions bibliographiques, sur le même thème

Commentaires

Pour apporter un commentaire, vous devez être connecté(e) à votre compte utilisateur.

Mon compte utilisateur

Vous n'êtes pas connecté
Veuillez cliquer ici pour vous identifier ou créer votre compte (gratuit)

Restez informé(e)

Chaque lundi recevez la Semaine d'Espaces : les nouveautés de la librairie, les offres d'emploi et de stage, les marchés publics, l'agenda du mois...
En indiquant votre adresse mail ci-dessus, vous consentez à recevoir chaque semaine notre newsletter.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en modifiant vos paramètres sur votre compte et à travers les liens de désinscription.

ABONNEZ-VOUS à la revue ESPACES !
INCLUS : l'accès quasi illimité à l'ensemble de la BASE DE DONNÉES (4 700 articles, cahiers et dossiers thématiques en PDF..)

Ma navigation