Jérôme Cangrand fait le bilan de sa première année de Directeur général de l’Office de tourisme de Saint-Lary-Soulan

Publié le 15 avril 2021
Avec une prise de fonction en mars 2020, Jérôme Cangrand a débuté son mandat de directeur général de l’office de tourisme de Saint-Lary-Soulan sous le signe de la pandémie. Il fait le bilan de cette première année particulière à plus d’un titre.


Son job : Directeur Général de l’Office de Tourisme de Saint-Lary-Soulan.

Son âge : 34 ans.

Son diplôme : Master Économie Droit Gestion, Conseil en développement territorial, Esthua – Université d’Angers.

Son profil : Développeur et manager créatif.

Son parcours : Jérôme Cangrand a débuté sa carrière en 2011 comme chargé de mission de la Communauté de communes de Vic-Montaner dans les Hautes-Pyrénées avant de rejoindre le monde des Offices de tourisme en prenant la direction générale, à la fin de la même année, de celui de Nogaro en Armagnac et de Velorail de l’Armagnac. En 2015, Jérôme Cangrand intègre un poste identique à l’Office de tourisme de Saint-Jean-Pied-de-Port / Saint-Etienne-de-Baigorry, qu’il quitte en 2018 pour assurer la direction juridique et des ressources humaines de l’Office de tourisme du Pays-Basque. Et c'est en plein explosion de la pandémie que Jérôme Cangrand arrive le 1er mars 2020 à la direction générale de l’Office de tourisme de Saint-Lary-Soulan.

Son premier bilan : Pour Jérôme Cangrand, son arrivée dans cette période très particulière, a eu un impact plutôt positif dans la mesure où il a fallu être plus créatif et plus réactif qu’en temps normal. « Nous avons dû nous réinventer notamment au niveau de la communication » souligne le directeur général de l’Office de tourisme de Saint-Lary-Soulan. « Créer du lien par de nombreuses newsletters en misant sur notre domaine skiable mais aussi sur les bons souvenirs partagés dans la station, les informations conviviales et les nouvelles activités que nous avons développées pour pallier l’arrêt des remontées mécaniques cet hiver. Un événement inédit dans notre histoire. Parmi ces propositions, une murder party organisée dans le village par groupe de cinq, respect des règles sanitaires oblige, et qui a drainé quelque 1000 personnes cette saison. « Nous avons toutefois un gros avantage à Saint-Lary-Soulan. Nous sommes un vrai village, avec une clientèle de proximité française et espagnole. De ce fait, la crise a eu un impact moins fort sur notre fréquentation que dans d’autres stations avec un taux de 60 % de remplissage pendant les vacances de février » ajoute le nouveau directeur général de l’Office de tourisme de la première station française des Pyrénées. 

Sa mission : Pour Jérôme Cangrand, il y a deux profils de directeurs d’Office de tourisme : les marketeurs et les développeurs. Il se classe dans la dernière catégorie avec la mise en place cette première année d’un schéma de développement touristique sur 6 ans, créé en collaboration avec les différents partenaires socio-professionnels de Saint-Lary-Soulan et, avec comme axe central, le renforcement de l’attractivité du village. Dans ce cadre, l’objectif est de reconfigurer l’offre pour l’étendre plus particulièrement aux familles et notamment aux ados, fréquemment oubliés des propositions hivernales. Et ainsi de proposer des vacances attractives sur la quasi-totalité de l’année.

Le contexte de sa promotion : Le départ en retraite de l’ancien directeur de l’Office de tourisme, Philippe Aizier, élu premier adjoint en charge du tourisme à la mairie de Saint-Lary

Son N+1 : Philippe Aizier, président de l’Office de tourisme.

Pourquoi c’est lui : Si Saint-Lary-Soulan séduit beaucoup par ses atouts, les élus ont conscience que pour durer, il faut savoir raviver la flamme (citation de Johnny Hallyday reprise souvent par Philippe Violier quand Jérôme Cangrand était son étudiant). Avec son dynamisme et ses idées, Jérôme Cangrand était le bon candidat pour apporter un œil critique sur l’existant, innover, inventer de nouveaux modes de consommation sans trahir ni renier ce qui fait le caractère et l’authenticité de la station des Hautes-Pyrénées.

Ce qu’on dit de lui : Jérôme Cangrand a une grande force de propositions. Il foisonne d’idées qui peuvent paraître parfois saugrenues mais qui se concrétisent le plus souvent avec bonheur.

Ce qu’on ne sait pas de lui : C'est un escrimeur. Il aime l’aspect technique de la discipline, la maîtrise du geste et un esprit de compétition associé au respect de l’adversaire.

Par Isabelle David

Nouveau site

Comme vous pouvez le constater, le site d'Espaces évolue. En cas de difficulté, de question, n'hésitez pas à contacter Christophe.

Envoyer un mail à Christophe

S'abonner à la revue Espaces

Pourquoi s'abonner ?
  • - Recevez six numéros de la revue par an (édition papier 130 p.), composée de deux grands dossiers et plusieurs rubriques (marché, géopolitique, rencontre, recherche).
  • - Consultez et partager les dernières revues au format PDF (en téléchargement dès la sortie de la revue papier).
  • - Accédez à l'intégralité de la base de données éditoriale de la revue Espaces pour vous et vos collaborateurs (6200 articles et dossiers en PDF à télécharger).
S'abonner

S'inscrire à la newsletter

Trois fois par semaine, recevez la newsletter d'Espaces et faites le point sur les actualités du secteur, les dernières analyses et tendances à connaître, les offres d'emploi et de stage à ne pas manquer, les annonces de marchés publics à consulter…

S'inscrire

Publier une annonce de marchés publics

Le site Marché Espaces publie 150 annonces par an de marché public depuis plus de 10 ans.

Publier

Publier une offre d'emploi

Le site Emploi Espaces est le premier site de publication d'annonces d'offres d'emploi spécialisées tourisme.

Publier