Tourisme et handicap

Le tourisme adapté ou les loisirs touristiques des personnes déficientes



Février 2011 - 270 pages - 26.00€ (papier)
ISBN : 978-2-296-13867-4

Cet ouvrage se propose de détailler l'évolution des modalités d'accès aux loisirs touristiques pour les personnes déficientes et d'analyser les fondements idéologiques et institutionnels qui les sous-tendent.
Historiquement, c'est d'abord une logique de différenciation, avec des vacances organisées dans des centres spécialisés accueillant uniquement des personnes déficientes, qui s'organise. Puis, progressivement, d'autres loisirs touristiques se développent, dans une logique d'assimilation. Chacune de ces deux modalités tente de répondre à la diversité des besoins inhérents à chaque degré de déficience.

AU SOMMAIRE

1. Déficience motrices et activités touristiques
– Les influences déterminantes de la tuberculose
– Le service vacances de l'APF

2. Les activités touristiques des personnes déficientes mentales selon l'Unapei et l'Apajh
– La politique du pictogramme de l'Unapei
– Le service vacances de l'Apajh

3. Déficiences sensorielles et tourisme
– La déficience visuelle
– Loisirs touristiques et déficiences auditives

4. Les séjours institutionnels ou les activités de loisir au service des projets des usagers
– Les séjours pour enfants ou les transferts d'établissement
– Les séjours institutionnels pour adultes

5. Le scoutisme d'extension
– Le scoutisme d'extension ou la rencontre entre le scoutisme et la déficience
– Les prolongements du scoutisme d'extension
– L'amorce d'une logique touristique
– Le scoutisme d'extension aujourd'hui

6. Les colonies de vacances pour enfants déficients
– Des “colonies de vacances sanitaires” aux colonies de vacances spécialisées”
– Les “colonies mixtes” ou l'intégration d'enfants déficients en colonies ordinaires
– De la formation de l'encadrement à la réglementation

7. Réglementation et structuration du tourisme sectoriel
– La structuration des séjours sectoriels
– L'encadrement des séjours sectoriels
– Quelles réglementation pour le tourisme adapté” : réglementation générale ou réglementation spécifique ?

8. Le tourisme intégré ou “vivons ensemble nos vacances”
– L'accessibilité et le tourisme pour tous
– Une structuration des loisirs touristiques intégrés

Revue 363 - Novembre - Décembre 2021

Tous les deux mois, recevez l'édition papier de la revue Espaces, livrée directement chez vous.

Contactez Jean-Baptiste Tréboul par mail ou
par téléphone 01 43 27 55 90

S'abonner à la revue Espaces

Pourquoi s'abonner ?
  • - Recevez six numéros de la revue par an (édition papier 130 p.), composée de deux grands dossiers et plusieurs rubriques (marché, géopolitique, rencontre, recherche).
  • - Consultez et partager les dernières revues au format PDF (en téléchargement dès la sortie de la revue papier).
  • - Télécharger les hors-séries (8 par an) et les articles de la nouvelle revue #Théma, en plus de la revue bimestrielle (plus de 30 articles par an).
  • - Accédez à l'intégralité de la base de données éditoriale de la revue Espaces pour vous et vos collaborateurs (6200 articles et dossiers en PDF à télécharger).
S'abonner

S'inscrire à la newsletter

Trois fois par semaine, recevez la newsletter d'Espaces et faites le point sur les actualités du secteur, les dernières analyses et tendances à connaître, les offres d'emploi et de stage à ne pas manquer, les annonces de marchés publics à consulter…

S'inscrire

Publier une annonce de marchés publics

Le site Marché Espaces publie 150 annonces par an de marché public depuis plus de 10 ans.

Publier

Publier une offre d'emploi

Le site Emploi Espaces est le premier site de publication d'annonces d'offres d'emploi spécialisées tourisme.

Publier

Rester connecté

LinkedIn
Twitter

Publier un article

Vous souhaitez devenir auteur, publier un article dans la revue Espaces, apporter une contribution ?

Contactez Jean-Baptiste Tréboul par mail ou par
téléphone 01 43 27 55 90

Besoin d'aide ?

En cas de difficulté, de question, n'hésitez pas à contacter Christophe.

Envoyer un mail à Christophe