Favoris (Veuillez vous connecter)

[ARTICLE] Musées et sites patrimoniaux. Réalité du marché de la gestion en DSP et limites du modèle

Présentation. Le débat sur la délégation de la gestion des équipements muséaux et patrimoniaux appartenant à l'État ou aux collectivités locales est plus que jamais d'actualité, le secteur public souhaitant souvent transférer au privé le risque d'exploitation.
Il est souvent difficile, pour la collectivité, de choisir le type de DSP qu'elle va retenir (concession ou affermage). Le choix du périmètre de la DSP est tout aussi complexe, les exploitants en DSP réclament en général la gestion “entière” du musée et/ou du monument historique (de l'accueil-billetterie aux services commerciaux – boutiques, salons de thé, audioguides, groupes adultes, locations et expositions). En effet, les équilibres de gestion étant délicats, il est fondamental pour eux de pouvoir agir sur tous les leviers de recettes. Enfin, le choix de l'exploitant peut se révéler complexe. Pour ce qui est des “vraies” DSP (hors Sem ou association), on peut identifier six grands types d'exploitant : les acteurs spécialisés patrimoine et musées ; les acteurs nationaux et internationaux de loisirs ; les acteurs régionaux issus de la gestion de sites ; les nouveaux entrants, issus d'autres activités de gestion ; les acteurs spécialisés sur une activité particulière au sein d'un site ; les outsiders, qui créent des sociétés dédiées, forts d'une expérience de gestion précédente.

Auteur(s) (à la date de publication). Jean-Michel Puydebat Directeur de PV2D, consultant

Liens et Tags

Suggestions d'articles, sur le même thème

Commentaires

Pour apporter un commentaire, vous devez être connecté(e) à votre compte utilisateur.

Mon compte utilisateur

Vous n'êtes pas connecté
Veuillez cliquer ici pour vous identifier ou créer votre compte (gratuit)

Restez informé(e)

Chaque lundi recevez la Semaine d'Espaces : les nouveautés de la librairie, les offres d'emploi et de stage, les marchés publics, l'agenda du mois...
En indiquant votre adresse mail ci-dessus, vous consentez à recevoir chaque semaine notre newsletter.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en modifiant vos paramètres sur votre compte et à travers les liens de désinscription.

ABONNEZ-VOUS à la revue ESPACES !
INCLUS : l'accès quasi illimité à l'ensemble de la BASE DE DONNÉES (4 700 articles, cahiers et dossiers thématiques en PDF..)

Ma navigation