Favoris (Veuillez vous connecter)

[ARTICLE] [Compte rendu de thèse] Foie gras, gavage et “touristes-mangeurs” : une sociologie de l'alimentation à l'heure de la mondialisation

Présentation. Cette thèse s'inscrit à l'interface entre socio-anthropologie de l'alimentation et sociologie et anthropologie du tourisme, des temps sociaux et des mobilités. Elle se propose d'explorer la variabilité d'adaptation des modèles alimentaires au moyen de la construction du mangeable lors des expériences touristiques. Elle souligne l'opportunité que représente le phénomène touristique comme laboratoire du “cosmopolitisme méthodologique” (Beck, 2003, 2012) à l'heure des mobilités généralisées. Menée dans le cadre d'une convention industrielle de formation par la recherche (Cifre) avec la Chambre de commerce et d'industrie de Dordogne (École supérieure internationale de Savignac) ce travail a pour ambition d'imbriquer recherche fondamentale et recherche appliquée. Aussi, la première partie de la thèse démontre comment une question de départ assez concrète – “En quoi la connaissance de la région et les activités touristiques contribuent-elles à promouvoir une attitude positive envers le gavage, et pour quels touristes ?” ‒ invite à examiner le renouvellement des modes de régulation de l'alimentation contemporaine, et plus particulièrement ceux des relations anthropozoologiques.

******
Thèse de doctorat en sociologie de l'université Toulouse II Le Mirail dirigée par Jean-Pierre Poulain et Jacinthe Bessière (soutenue le 10 décembre 2014)

Liens et Tags

Suggestions d'articles, sur le même thème

Commentaires

Pour apporter un commentaire, vous devez être connecté(e) à votre compte utilisateur.